Vous êtes ici : Accueil > ARCHIVES > Activités et projets pédagogiques > Poésies

Articles

  • Poème - Février 2011

    L’EAU ET L’AIR
    L’eau prétend que les poissons nagent,
    L’air répond qu’ils battent leurs nageoires et qu’ils se fatiguent,
    L’eau prétend que les déchets vont sur elle,
    L’air répond que ce n’est rien
    L’eau et L’air se contredisent toujours
    Manon, d’après le poème d’Alain Bosquet

  • Poème - Février 2011

    Le jour et la nuit
    Le jour affirme qu ’il est lumière,
    La nuit répond qu ’elle est sombre,
    Le jour affirme qu’il est ébloui par le soleil,
    La nuit répond qu’elle est tout le temps noire,
    Le jour affirme qu ’il fait peur,
    La nuit répond qu’elle le contraire du jour,
    Le jour affirme que la nuit est trop noire,
    La nuit répond qu’elle a peur du noir.
    Elisa

  • Poème - Février 2011

    La vie
    La mort pense que la vie ne sert rien
    La vie pense que la vie sert à quelque chose
    La mort pense qu’il faut mieux mourir
    La vit pense qu’il qu’il faut mieux vivre
    La mort pense qu’il est mieux de mourir que de souffrir
    La vie dit qu’il faut mieux souffrir que mourir
    La mort pense que la vie est trop joyeuse
    La vie pense que la mort est trop triste.
    Dorine, D’après le poème d’Alain (...)

  • Poème - Février 2011

    L obscurité
    L’obscurité crie que la lumière fait mal aux yeux
    La mort crie qu’elle est triste
    L’obscurité crie qu’elle arrive à toucher la mort
    La mort crie que la vie est belle
    L’ obscurité crie que le soleil illumine
    La mort crie qu’elle est mortelle
    L’obscurité crie que la lumière sert à voi
    La mort crie qu’elle ne s’aime pas
    Clément

  • Poème - Février 2011

    Manon et Amandine
    Manon veut que le soleil brille dans ses yeux.
    Amandine répond qu’elle deviendra aveugle à force de le regarder.
    Manon veut que la vie vienne en elle.
    Amandine répond qu’elle aura une vie de vieux.
    Manon veut que l’océan arrête de bouger.
    Amandine et Manon s’aiment.
    Amandine Coeuret,D’après la poème de Alain Bosquet

  • Poème - Février 2011

    AMANDINE ET CASSANDRA
    Amandine prétend que le bruit est fatiguant
    Cassandra ajoute que le silence est aussi mort qu’un gant
    Amandine affirme que la cigale est bruyante
    Cassandra prétend que son chant rappelle la mer
    Amandine comprend que le bruit est primordiale
    Cassandra ajoute qu’elle L’adore
    Cassandra, D’après la poésie de ALAIN BOSQUET